à l’intersection
du coaching et du design

un accompagnement innovant et singulier

pour donner forme à vos projets

et construire demain...

à Projets
L'Arbre

Vous êtes responsable d'un incubateur, d'une couveuse ou d'un start'up studio

TEACHER

Vous êtes responsable d’un master, executive master ou Diplôme Universitaire

Vous êtes un particulier et vous réfléchissez à votre évolution professionnelle

Tout projet
a une histoire

Il a des racines, conscientes ou non

Pour amener le projet à mûrir, il faut considérer l’arbre.

De quoi sont faites ses racines, de quelle terre se nourrissent-elles, quel fil directeur se dessine dans le tronc, quelles sont les branches déjà existantes ?

Pour faire mûrir un projet, je m’intéresse au projet lui-même mais aussi et surtout à son auteur, celui qui le porte, à ce qu’il est déjà et à ses aspirations qui le poussent à grandir.

Pour faire mûrir un projet, je cherche à

Comprendre le projet, ses différentes composantes, sa faisabilité, le challenger

Inviter à joindre la main à la pensée pour donner forme au projet

Comprendre l'auteur du projet, celui qui le porte, ses motivations, son fonctionnement, le questionner

Comprendre
mon interlocuteur

Prendre la pensée de mon interlocuteur là où elle est, essayer de la comprendre, de me représenter l’explicite et l’implicite.

Chercher la motivation, quelle est l’intention qui sous-tend le propos, l’action, le projet ?

Comprendre les modes de fonctionnements

Comprendre les milieux professionnels, les compétences forgées, les référentiels de réussite.

Repérer les paradoxes, les tensions, zoomer sur chacune des polarités.

et donner des formes
à sa pensée qui chemine

J’écoute avec la main, je gribouille :
une tension, une négociation intérieure, un besoin de se situer, l’esquisse d’un fil directeur…

J’essaie de représenter ce qui cherche à se résoudre

Pour faire mûrir un projet, je cherche à

Comprendre le projet
dans toutes ses composantes

et lui donner des formes intermédiaires
pour le faire progresser

Faisabilité Viabilité Désirabilité

Pour projet entrepreneurial :

mood board, cartographie, story board, scénarios d’usage, maquette, minimum viable product, war room…

Pour un projet professionnel :

porte-feuille de compétences (en cartes), cadres de références (en schémas),frise de vie, biogramme, éventail des possibles, carnet d’envies, cahier des charges du job idéal (en cartes avec une indication de valeur), cartographie sectorielle, cv, pitch…

Pour la rédaction :

Fiches de lectures, cahier/fichier/boite de collecte, mind map successifs, logigramme, plan.

Toutes ces formes intermédiaires sont comme des petits cailloux qui peu à peu formeront un chemin

Ce que la forme permet

Quelques exemples :

Donner une forme à une idée c’est la clarifier, lui donner des contours, définir ce qu’elle est et ce qu’elle n’est pas. La forme est plus univoque que la parole.

Celui qui écoute peut se saisir de cette forme et proposer des modifications. La forme sert d’objet de médiation dans la discussion, elle objective.

La forme, ajoutée à la parole, permet un encodage sensoriel qui la rend plus facilement mémorisable.

Donner des formes intermédiaires à une pensée qui chemine permet de déléguer une partie du raisonnement à la main. La forme intermédiaire constitue un point d’appui pour poursuivre le raisonnement.

Avec une maquette, on met à la dimension de la main, on rend maniable et de ce fait, plus intelligible.

Avec une cartographie, on situe, on permet une vue globale, on délimite un territoire.

Avec un storyboard, on propose une projection, on immerge par le récit.

Avec un prototype, on teste, qu’est-ce qui marche, qu’est-ce qui bloque ?

On peut recueillir l’avis de premiers clients ou beta-testeurs.

Vous êtes responsable d'un incubateur, d'une couveuse ou d'un start'up studio

TEACHER

Vous êtes responsable d’un master, executive master ou Diplôme Universitaire

Vous êtes un particulier et vous réfléchissez à votre évolution professionnelle